Que devez-vous savoir du métier de Préparateur en pharmacie ?

Dans les années 50 en Europe, il était très courant de rencontrer des agents de santé avec pour statut "Préparateurs en pharmacie". Ce sont des hommes et femmes formés pour gérer les médicaments dans les officines. Plus d’explications dans cet article.

Qui appelle-t-on "Préparateur en pharmacie" ?

Avant tout, recherche de préparateur en pharmacie hospitalière est l’expression d’un besoin d’agent de santé. En effet, un préparateur ou une préparatrice en pharmacie est toute personne qui aide un pharmacien dans la préparation des médicaments au laboratoire. Selon qu’elle est expérimentée, elle a pour mission principale de préparer les prescriptions médicales dans les règles de l’art. De ce fait, un préparateur en pharmacie doit avoir un background dans la pharmacologie et la législation en matière de médicaments.

État de la question

Par le passé, il était possible de concevoir des produits médicaux, bien sûr en présence du malade. C’était une situation à statut particulier qui trouvait son origine dans la rareté des médicaments << prêts à consommer >> pour soulever les patients. Mais depuis trois décennies, ce métier a presque disparu. On n’attendra que la survenance de la pandémie du COVID-19 en décembre 2019 pour le revoir au-devant de la scène. Dès lors, on assiste à la préparation magistrale des produits comme le gel hydroalcoolique, la chloroquine, etc. pour satisfaire un besoin urgent de la population.

Comment devenir Préparateur en pharmacie ?

Pour exercer le métier de préparateur ou préparatrice en pharmacie, il faut être d’abord un scientifique, c’est-à-dire avoir un baccalauréat scientifique. Il faut ensuite avoir obtenu un brevet professionnel (BP) de préparateur en pharmacie hospitalière après une formation de 2 ans dans une école de santé agrégée. C’est une formation qui se fait en deux options. Tout dépend du goût de l’apprenant. Il choisit soit la formation en alternance ou soit la formation continue. Ainsi, avec son diplôme, il a la possibilité d’exercer son métier dans un hôpital ou dans une officine.